ALLIANCE FRANCAISE OF ARUSHA

NEWS, BLOG & UPDATES

6 questions à Laure Noualhat — November 19, 2015

6 questions à Laure Noualhat

Nous recevrons le 21 novembre 2015 Laure Noualhat dans le cadre du Film du changement climatique. Les étudiants de niveau B1.1 de l’Alliance française d’Arusha sont heureux de lui poser quelques questions…

SAM_2486-copie

1: Quel est votre travail?

Je suis journaliste spécialisée dans les questions environnementales. J’ai écrit pendant quinze ans dans le quotidien français Libération avant de me consacrer à la réalisation de documentaires pour la télévision. Je viens de finir un film sur les climatosceptiques américains, qui est passé sur France 5, et j’entame une longue enquête sur l’énergie nucléaire pour la chaîne franco-allemande Arte. J’écris, je réalise, mais surtout j’enquête pour essayer de comprendre le monde. Comme disait l’auteur Jean Rostand: “l’obligation de subir nous donne le droit de savoir”. J’ai envie que tout le monde ait accès au “droit de savoir” ce que l’on subit.

 

2: Pourquoi vous intéressez-vous au changement climatique ?

Parce que c’est, d’après moi, le sujet central qui est en train de bouleverser les conditions de vie sur Terre. Depuis plus de 10000 ans, les températures moyennes à la surface du globe sont stables. Elles ont permis à l’homme de se développer. Il faut imaginer qu’en 10000 ans, nous sommes passés de l’état de chasseurs-cueilleurs au statut d’astronautes! Ces conditions de vie sont en train de se modifier, sous notre pression, et ce qui va se produire dans les décennies à venir va être passionnant… et terrifiant. C’est pour cela que ça m’intéresse autant.

 

3: Qu’est-ce que vous allez faire à l’Alliance Française d’Arusha ?

Alors ça, je ne sais pas!!! Intervenir, présenter des films, discuter, échanger, débattre… Et regarder le Kilimandjaro!

 

4: Que faisiez-vous avant de vous impliquer dans l’écologie ?

J’écrivais, j’étais déjà journaliste mais spécialisée dans le domaine des sciences et des technologies de l’information.

 

5: Quelle serait votre plus belle victoire ?

MA plus belle victoire? Que mon travail ait permis au plus grand nombre de comprendre, savoir et de changer de comportement…Sinon, notre victoire à tous, la plus belle, serait de permettre au plus grand nombre de survivre aux changements qui vont survenir…

 

6: Qu’est-ce que vous pensez du changement climatique en Tanzanie ?

Le pays est déjà en proie à de grands changements. Dans le domaine de l’agriculture, les rendements des cultures comme le riz ou le maïs ont baissé. Les sols se dégradent, le niveau des eaux souterraines a baissé, la déforestation s’accentue. Inondations, sécheresses, insécurité alimentaire, …, la Tanzanie est déjà dans le vif du sujet. Et bien sûr, tout cela affecte les plus vulnérables, les plus pauvres, les plus démunis. Donc je pense qu’il est à l’image de ce qui se passe dans de nombreux endroits du monde…

 


 

On the 21st of November, 2015, we will welcome Laure Noualhat for the « Climate Change Film Festival ». The B1.1 students of Alliance Française’s  are glad to ask her few questions…

 

  1. What is your profession?

I am a journalist specialising in environmental issues. I had been writing for fifteen years in the French newspaper Libération, before I dedicated myself to making documentaries for television. I have just finalised a movie about the climate-sceptical Americans who do not believe in climate changes. This documentary has been screened on France 5, and I am now starting a deep investigation about atomic energy for the Franco-German channel Arte. I write, I make movies, and I mostly investigate in order to try to understand the world. As Jean Rostand said “the obligation to undergo gives us the right to know”, I want everybody to have access to the right of knowing what we undergo.

 

  1. Why are you interested in climate change?

It is because, according to me, the central topic that is deeply modifying  the living conditions on Earth. For more than ten thousand years the temperatures have been stable. They allowed us to develop and evolve. We have to remember that within these ten thousand years, we went from cavemen to astronauts! These conditions of living are, under our pressure, changing. And what is evolving in the coming decades will be deeply touching and terrifying at the same time. This is why I have such interested in this topic.

 

  1. What are you going to do at Alliance Française of Arusha?

Well, I don’t know…!!  Intervene, present my movies, talk and exchange ideas about climate changes… and have a look at Mount Kilimanjaro.

 

  1. What were you doing before getting involved into ecology?

I was a writer, I was already a journalist but I worked specifically in the area of science and information technology.

 

  1. What would be your most significant victory ?

My most significant victory?  This would be that my work allows more people to understand the oncoming changes and so to modify their behaviour. Otherwise, everybody’s most significant victory would be to help us all to survive climate changes…

 

  1. What do you think of climate change here in Tanzania?

The country is already undergoing a lot of changes. In the agricultural area, the production of rice and corn has declined. The quality of the soil is getting worse, the level of ground water is going down as deforestation increases. Floods, droughts, food insecurity, …  Tanzania is already in the thick of it all. And of course this affects the weakest ones, the more poor, the underprivileged, so,  I believe what is happening in Tanzania is representation of what is happening in many other countries of the world…

 

LE 23 ET 24 NOVEMBRE : LE FILM SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE — November 4, 2015

LE 23 ET 24 NOVEMBRE : LE FILM SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Nous approchons la COP 21 qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Quelques jours avant le lancement de la conférence sur le changement climatique, nous avons le plaisir de vous montrer une série de 4 films sur le changement climatique et les divers problèmes liés à l’environnement. Les films en français seront sous-titrés en anglais alors que les films anglais n’auront pas de sous-titre.

L’ouverture est prévue le 23 novembre avec la diffusion des deux premiers films. Après le film du soir, il y aura un débat (autour de ce film) qui sera animé par Mme. Laure Noualhat, une journaliste et écologiste française. Des experts locaux seront là également afin de discuter ensemble sur les thématiques en présence. Pendant 15 ans, Laure a écrit des articles dans la revue Daily nation et Libération sur des thèmes liés à l’environnement . Maintenant, elle consacre tout le reste de son temps à préparer des documentaires pour la télévision française.

Le programme:

Lundi, Nov 23, 11am                     Home par Yann-Arthus Bertrand

Lundi, Nov 23, 7pm                       La Glace et le ciel par Luc Jacquet

Mardi, Nov 24, 11am                     Les Temps changent par Marion Mline

Mardi, Nov 24, 8pm                       There once was an island par Briar March


23RD& 24TH OF NOVEMBER: CLIMATE CHANGE FILM FESTIVAL

The COP 21, to be held in Paris from November 30th to December 11th 2015 is now around the corner.

A few days before the highly expected conference on climate change, we are delighted to screen over 2 days series of 4 films that diversely address topics related to climate change and environmental issues. Please not that all the films (when not in English) are screened with English subtitles.

On November 23rd, the opening night screening will be followed by a discussion led by Mrs. Laure Noualhat, a French journalist but above all a true ecologist. She will be joined around the table by other local experts on climate change. Laure covered stories for 15 years on environmental topics for the daily nation newspaper Liberation and now mostly dedicated her time to the direction of documentaries for French TV.

Full Film program:

Monday, Nov 23, 11am                      Home by Yann-Arthus Bertrand

Monday, Nov 23, 7pm                        La Glace et le ciel by Luc Jacquet

Tuesday, Nov 24, 11am                     Les Temps changent by Marion Mline

Tuesday, Nov 24, 8pm                       There once was an island by Briar March

 

LE MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE — November 2, 2015

LE MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE

L’AF d’Arusha s’inscrit dans la dynamique de mobilisation mondiale, le Mois du Documentaire, qui fête cette année ses 15 ans, et inaugure ainsi les cycles mensuels thématiques en proposant des films forts, surprenants et inattendus.

Films en version originale, sous-titrés anglais – Entrée libre


THE MONTH OF DOCUMENTARY FILMS

The Alliance française of Arusha has decided to be part of this global event which is celebrating this year its 15th anniversary. This is also the opportunity to initiate our monthly thematic cycles with a selection of strong, amazing and unexpected movies.

Language: Films are screened in original language(s) with English subtitles.
Free Entry

UNE PERFORMANCE DE HIP HOP A ARUSHA LE 21 NOVEMBRE 2015 — October 25, 2015

UNE PERFORMANCE DE HIP HOP A ARUSHA LE 21 NOVEMBRE 2015

Une performance de qualité par les artistes hip hop français “Chute libre” !  En provenance direct de Nantes, à l’Ouest de la France, le groupe va présenter leur toute nouvelle création “Flash-players” composé de six danseurs.

De la musique mélancolique à l’énérgie positive du hip hop français, tout cela mélangé dans une atmosphère de studio, les artistes vont donner une performance de haut niveau, jamais vue à Arusha. Venez ! Regardez ! Amusez-vous !


NOVEMBER 21ST HIP HOP LIVE PERFORMANCE

A unique performance by the French hip-hop company “Chute-libre” ! Coming straight from Nantes, West of France, the company will presesnt their newly created show “Flash-players” for 6 dancers.

From the melancholy of blues music to the positive energy of hip-hop, set in a studio-like atmosphere, the dancers will offer the audience an unprecedented  show in Arusha. Come, watch and enjoy!

Concert international : Grèn Sémé — October 23, 2015

Concert international : Grèn Sémé

Le 26 septembre 2015 à 20 heures, le groupe de musique réunionnais, Grèn Sémé, a présenté un concert à l’Alliance française d’Arusha. La soirée a commencé par un mot de bienvenue de la part d’Alicia Thouy, la nouvelle directrice de l’Alliance.

Près d’une centaine de personnes sont venues pour assister au concert. Sous la lune africaine, la poésie expérimentale en français et créole s’est entremêlée avec les sons éclectiques et inventifs du synthétiseur, des guitares électriques et  du kayamb, un instrument traditionnel réunionnais. A la fin du concert, les artistes sont déscendus de la scène pour se méler au public qui a dansé et chanté avec eux sur les rythmes entraînant de la musique.

Les cinq musiciens étaient très touchés par l’accueil qui leur a été réservé par l’équipe  de l’Alliance et le public, promettant de revenir à Arusha prochainement.
Pour vous informer sur nos événements à venir, n’hésitez pas à consulter régulièrement notre Newsletter !


International Concert: Grèn Sémé

The 26th September 2015 at 8 pm, the Alliance Francaise of Arusha was happy to welcome a concert by Grèn Sémé, an amazing band from the Reunion Island. The evening started off with warm greetings from Alicia Thouy, the new Director of the Alliance française.

Around 100 people came to Alliance to enjoy the show. Under the African moon, experimental poetry in French and Creole languages, a fusion of eclectic and creative music, mix of analogic piano, electric guitars and kayamb, a traditional reunionese instrument. The audience sang and danced along with the musicians who stepped down from the scene to groove.

All the five artists were excited to discover the town of Arusha and its Alliance Française. They truly appreciated the warm welcome expressed by the AF team and the audience and promised to come back with another concert one day.

For upcoming cultural events at Alliance, follow our newsletter!

Sensibiliser les élèves à la protection de l’environnement à l’école d’ISM Moshi —

Sensibiliser les élèves à la protection de l’environnement à l’école d’ISM Moshi

L’école d’ISM Moshi a reçu Elena et Pauline chaleureusement pour une matinée d’ateliers autour de  l’environnement.

Durant 3 heures, 40 élèves du secondaire ont réfléchi sur les thématiques liées à la protection de l’environnement autour d’activités ludiques en français. Avec les 2 professeurs de l’Alliance, ils ont travaillé ensemble sur les raisons du  réchauffement climatique, sur les actions à encourager pour parvenir à un développement durable et sur l’importance du recyclage.

Cet évènement s’inscrit dans la lignée de la conférence Cop 21 qui aura lieu à Paris les 7 et 8 décembre 2015.

De plus, il marque notre toute nouvelle collaboration avec l’école d’ISM Moshi et nous sommes impatients de poursuivre ce partenariat !


Pupils of ISM Moshi participate in workshop on environmental issues

ISM Moshi school warmly welcomed Elena and Pauline for a special morning of workshops about environmental issues.

For 3 hours, 40 secondary pupils worked on various themes about environmental issues with French activities. With the 2 teachers from Alliance, they reflected together about climate change causes, about sustainable practices and about the importance of recycling actions.

This event follow the issues to be raised in the sustainable innovation forum this year in Paris on December, 7th and 8th.

Besides, it is the starting point of our very new partnership with ISM Moshi school and we are looking forward to pursuing this valuable cooperation.

Les enjeux de nos formations tourisme —

Les enjeux de nos formations tourisme

L’Alliance française d’Arusha se démarque par sa capacité d’adaptation à la demande des étudiants et des compagnies partenaires. Quel que soit leur domaine d’activité économique, de plus en plus d’entreprises nous demandent des cours de français pour former leur personnel et renforcer leur place sur les marchés francophones.

C’est encore plus vrai dans le secteur du tourisme, pour lequel nous avons développé de nombreux programmes de formations à destination des guides de safari ou de montagne, des employés d’hôtel ou de lodge, ou encore des managers.

Ces formations comportent non seulement des éléments linguistiques, mais elles prennent aussi en compte l’importance de la notion d’interculturalité dans l’apprentissage. Celle-ci est en effet essentielle à la pratique d’une langue étrangère.

N’avez-vous jamais vu deux personnes qui parlent la même langue mais ne se comprennent pourtant pas ? Comment apporter le meilleur service si on ne comprend pas la culture de l’autre et sa façon de percevoir les choses ?

Afin d’optimiser les interactions entre employés et touristes français, les cours proposés ne négligent aucun aspect de la communication !


The challenges of our tourism trainings

Alliance française of Arusha must adapt its courses to the students’ requests. That is why we offer trainings which fit their needs. More and more organisations also ask for specific trainings in order to train their staff to speak a foreign language and thus enhance their position on the Francophone market.

In the tourism industry more specifically, we have developed several programs for mountain or safari guides, lodges’ staff or managers. Not only those trainings entail linguistics notions but they also target cross cultural concepts which are key in the learning of a foreign language.

Have you ever seen two people speaking the same language but still unable to understand each other? How can one feel at ease in communicating with others if he does not grasp the cultural gaps?

In order to upgrade interactions between your staff and your clients, our classes completely address communicating skills!

LES ALLIANCES FRANCAISES D’AFRIQUE REUNIES A JOHANNESBOURG A L’OCCASION DES ETATS GENERAUX DE LA FONDATION ALLIANCE FRANCAISE —

LES ALLIANCES FRANCAISES D’AFRIQUE REUNIES A JOHANNESBOURG A L’OCCASION DES ETATS GENERAUX DE LA FONDATION ALLIANCE FRANCAISE

Tables rondes, ateliers, rencontres avec des partenaires, des maisons d’édition, des médias… Les Etats généraux constituent une plateforme exceptionnelle pour échanger idées et expériences, permettant de mettre en valeur les compétences de notre réseau et d’aider à son développement. Quel beau spectacle que de voir tous ces directeurs et présidents en ébullition autour des questions qui guident nos missions et notre engagement au quotidien !

Les échanges furent très riches et ont notamment permis à l’Alliance française d’Arusha de présenter l’un de ses projets phares en matière de formations innovantes : sa plateforme E-learning dédiée au français des relations internationales. Nous pouvons être fiers de compter parmi les précurseurs en Afrique pour ce qui fera partie intégrante des orientations de la Fondation Alliance française pour les années à venir : la modernisation du réseau et le positionnement de l’Alliance française comme une communauté numérique mondiale. Les innovations pédagogiques seront au cœur de cette stratégie, et nous nous en réjouissons !

Les batteries ainsi “rechargées”, nous sommes fin prêts à nous lancer dans la planification des 4 prochaines années !

Nous remercions l’Ambassade de France en Tanzanie, dont le soutien a permis d’augmenter la visibilité de notre dispositif E-learning en permettant l’intervention de Marie-Cecile Mungure, directrice adjointe et coordinatrice pédagogique de l’AF d’Arusha, lors des ateliers thématiques.


THE ALLIANCES FRANCAISES IN AFRICA GATHER IN JOHANNESBURG ON THE OCCASION OF ALLIANCE FRANCAISE FOUNDATION’S CONFERENCE

Round tables, workshops, meetings with partners, editors, medias. Alliance française Foundation’s conference is such a wonderful right platform for exchanging ideas and experiences which help adding value to and developping the expertise of our network. What a beautiful view: all these directors and chairpersons participating actively to the discussions which are guiding our day to day missions and commitment!

The exchanges were very fruitful and enabled Alliance française of Arusha to shine through her expertise in the field of innovative trainings by presenting our Elearning platform dedicated to the learning of French for international relations. We can be proudly counted among the pioneers in Africa for what will be among the main lines of action of Alliance française Foundation for the coming years: modernizing our network and positionning Alliance française as an international digital community. We are very glad to see that pedagogical innovation will be at the heart  of this new strategy!

With our batteries “fully charged”, we feel more than ready  to plan the best for the coming  4 years!

We would like to thank the Embassy of France in Tanzania whose support helped us enhance the visibility of our Elearning program by enabling Marie-Cécile Mungure, deputy director and pedagogical coordinator of AF Arusha, to attend and conduct a thematic workshop on the topic.

This slideshow requires JavaScript.

MOT DE LA DIRECTRICE —

MOT DE LA DIRECTRICE

Chers Amis,

3 mots. Intensité. Découverte. Développement.

Intensité, dans le déroulement des journées, dans les rencontres avec l’équipe, avec les partenaires, avec vous. Beaucoup de suggestions, beaucoup d’attentes, beaucoup de belles choses menées, à mener et à emmener. Parmi celles-ci, notre plate-forme E-learning de français des relations internationales, largement reconnue et présentée, grâce au soutien de l’Ambassade de France en Tanzanie, lors des Etats généraux d’Afrique de la Fondation Alliance française.

Découverte, d’un nouvel environnement, pour commencer, et ce n’est pas peu ! Découverte des spectacles qui commencent avec 1h de retard et des rendez-vous culturels trop peu fréquentés. Découverte aussi et surtout d’une magnifique énergie qui, ici et là, emporte tout. Ce fut le cas du fabuleux concert de Grèn Sémé où francophones et non francophones dansaient d’un même pas et hurlaient en cœur : Parés – Pas parés ? Parééééééés ! Pour le prochain rendez-vous international, les danseurs seront sur scène. Invitée dans le cadre du Cercle franco-tanzanien, groupe d’amitié lancé avec succès le 20 février 2015 par S.E. Madame Malika Berak, Ambassadrice de France en Tanzanie, la compagnie Chute Libre se produira à Arusha samedi 21 novembre lors d’un spectacle chic et choc, à la croisée du hip hop et de la danse contemporaine.

Développement, car c’est vers après-demain que la belle dynamique insufflée à l’Alliance française d’Arusha me permet de regarder. Nous opérons quelques changements. De vue, de style, de programmation. Certaines habitudes en seront momentanément perturbées, mais espérons que ce soit un mal pour un bien ! Les rendez-vous ciné du mercredi s’organiseront désormais sous forme de cycles thématiques. Une nouvelle dynamique amorcée dès le 4 novembre avec le Mois du Documentaire. Cette forme cinématographique sera également à l’honneur durant le Festival du film sur le changement climatique. Curiosité éveillée, conscience stimulée ? Le 23 novembre, la journaliste Laure Noualhat, réalisatrice du film Climatosceptiques : la guerre du climat, sera à Arusha pour un débat sur cette question centrale.

Que dire de plus ? Cette newsletter est une invitation que je vous adresse personnellement. Invitation à venir penser, partager, échanger, découvrir. A vivre avec nous ce qui fait la force de la Francophonie !


Dear Friends,

3 words. Intensity. Discovery. Development.

Intensity, in the daily activities, in the meetings with the team, with the partners, with you. Many suggestions, expectations, many beautiful things done, to do and to be done. Among them, our well-known E-learning platform dedicated to French for International relations, which was presented during the Alliance francaise Foundation’s Conference, thanks to the support of the French Embassy to Tanzania.

Discovery, of a new environment first and that’s already a lot! Discovery of shows starting an-hour late, of cultural activities with only few people. Discovery also and most of all of an amazing energy, popping up here and there! This energy swept us during Gren Seme concert where francophones and non-francophones danced and sang together: Parés – Pas parés ? Parééééééés ! (“Ready, not ready? Readyyyyyyy”) For our next international rendez-vous, the dancers will be on stage. The dance company Chute libre has been invited by the French Embassy in order to perform at the occasion of Cercle franco-tanzanien, a successful initiative launched in February 2015 by HEM Malika Berak, Ambassador of France. What to expect? A show chic et choc, influenced by hip hop and contemporary dance.

Development, as thanks to the great dynamic yesterday implemented at Alliance francaise, I can look towards tomorrow. We are slightly changing. In views, styles and programming. Some habits may be disrupted, but let’s hope it will be for the best! The Wednesday’s Cinema evenings will from now on be turned as thematic cycles. November will then host Le Mois du Documentaire, a worlwide event promoting documentary movies. This kind of cinema will also highight during during the Film Festival on Climate Change. Are your curiosity and your awareness aroused? On November 23rd, the French journalist and director Laure Noualhat will be in Arusha for a debate on this sensitive issue.

What to add? This newsletter is a personal invitation. A personal invitation to share thoughts, ideas, surprises. A personal invitation to live with us all what’s beautiful into Francophony!

UPCOMING EVENTS — August 27, 2015